Voici enfin venu le temps, pour moi, d'aborder le fond de mon sujet : les boxs. Depuis les malheurs de Sophie, je suis bien au courant de ce que veulent les filles et, croyez moi, ce qu'elles veulent c'est DES BIDULES A OUVRIR TOUS LES MOIS.

   Quoi de plus beau, en effet, que de voir une jeune fille, l'oeil humide, le cheveux en bataille, sauter au bas de son lit au premier son de sonnette, se vétir du premier bout de tissu qui traine pour ne pas ouvrir seins nus au facteur (ce qui assurément aurait des conséquences déplorables sur votre reputation et la sienne) , et se jeter sur la petite boite en carton que le gentil préposé des postes vous tends, la main tremblante de peur que vous ne lui arrachâtes en même temps que l'objet de votre hystérie ? Quoi de plus émouvant que les petits cris perçants de souris avinée que pousse bien malgré elle la sus-dite jeune fille lorsqu'elle arrache violemment le carton pour découvrir en son sein (Dieu que je maîtrise le suspense, la tension est alletante, je n'y tiens plus) une boîboîte ? Et pas n'importe quelle boîboîte, je vous prie. Non. Une boîboîte ave à l'intérieur de quoi se refaire une beauté avant d'aller au bal (pour que cet imbécile de Darcy vous regarde dans les yeux pendant que vous valsez, et ne cherche pas à s'exiler vers un autre coin de la salle pour un oui ou un non) , de quoi manger avant d'aller au bal (pour éviter de tomber en pamoison dans les bras de son hôte parce que l'on a pas mangé depuis dix huits jours sous prétexte que sinon, on ne rentre pas dans son corset), de quoi boire un thé pendant qu'on est au bal (ce qui est on ne peux plus utile lorsqu'on a besoin de s'occuper les mains. Ne demandez pas quand. Il est toujours bon d'avoir les mains occupées.) 

 

  Chaques mois, entre deux diners, quelques articles sortiront sur ces chéres boîtes qui rythment joyeusement nos vies de jeunes femmes actives. Que c'est excitant, je n'y tiens plus, mais OU SONT MES SELS ? 

 

 Concluant ce pré-article en affirmant bien fort que "les meilleurs divertissements sont les plus futiles", et jetons-nous joyeusement dans la niaiserie et les cheesecakes à la cerise. Ce n'est pas pour me dédouaner, mais la phrase n'est pas de moi. Moi je SAIS que tous les divertissements ne sont pas futiles. Mais ce n'est pas moi qui l'ai dit. C'est Chardonne. Quelqu'un sait-il vraiment qui est Chardonne ? Je ne pense pas. Alors ne jugeons pas ses propos.